Essai: Votez bibliothécaire!

Essai: Votez bibliothécaire!

Alors que les Canadiens s’apprêtent à voter aux élections fédérales, il y a lieu de se demander s’il existe de nouvelles approches pour mener le pays. Par pure coïncidence, le Parallèlotron expérimental des laboratoires FractaleFramboisiens a intercepté un message politique promotionnel d’une réalité pas si éloignée de la notre…

Citoyens!

Le temps est venu de façonner l’avenir de notre pays à l’aide de techniques qui ont fait leurs preuves! En ces temps de crise économique, de corruption judiciaire et d’échec technocratique, prenons exemple sur les institutions les mieux gérés de notre société: Les bibliothèques.

Né d’une union entre des lecteurs assidus et des libertaires peu calés en orthographe, le Parti Bibliothécaire du Canada (Librarian Party of Canada, ailleurs au pays) n’a cessé de recueillir les appuis et se voit maintenant à portée d’un gouvernement majoritaire. Mené par son chef Roch Carrier, et représenté par un groupe de candidates aussi irrésistibles et intelligentes que l’ambassadrice américaine Tina Fey, le parti bibliothécaire prouve à chaque jour qu’il est digne de son slogan: Compétence, Intelligence, Silence.

Parti Bibliothecaire du Canada - Librarian Party of Canada: Competence. Intelligence. Silence.

Jetez un œil sur notre programme, et vous aussi serez convaincu:

Économie

  • Depuis des décennies, les bibliothèques fonctionnent selon des contraintes budgétaires sévères, prouvant ainsi la capacité des représentants du parti à mener les finances publiques.
  • Pour faciliter la mission principale du parti, un gouvernement bibliothécaire augmentera le budget des bibliothèques publiques d’une magnitude. De plus, un gouvernement bibliothécaire contraindra chaque entreprise de plus de 50 personnes à opérer une bibliothèque pour ses employés. Cette accessibilité constante aux bibliothèques aura de quoi rehausser les compétences employables de la population ou, tout au moins, augmenter le lectorat de Danielle Steele, Michael Crichton et Robin Cook.
  • Dans un juste retour des choses, tous les Starbucks canadiens seront tenus d’ouvrir une mini-succursale Chapters dans un coin de l’établissement.

Crime

  • Le parti bibliothécaire du Canada, en sa mission principale d’encourager la lecture pour toute la population canadienne, diminuera ainsi le crime. Il est bien connu que les gens qui lisent ne commettent pas de crime: ils sont, après tout, occupés à lire et tourner les pages.
  • Ceci dit, le parti bibliothécaire prône la ligne dure au sujet du crime. Le parti, protégeant ses intérêts, propose la criminalisation des amendes de livres en retard, de l’utilisation trop bruyante du téléphone cellulaire dans les lieux publics, et du pliage de pages pour indiquer sa place dans un livre.

Droits civils

  • Le parti bibliothécaire du Canada offrira une assistance juridique gratuite et massive aux librairies impliquées dans des procédures judiciaires pour retirer des livres controversés de leurs tablettes. Les plaignants perdant leur cause seront éligibles à de l’aide gouvernementale sous la forme d’une livraison gratuite de bibliothèques remplies des grands succès de Philip Pullman, Stephen King, Judy Blume et Chuck Palahniuk.
  • La refonte du système de propriété intellectuelle canadien sera confiée au nouveau ministre de la culture, Cory Doctorow.

Famille

  • Un programme national de garderie sera bonifié d’heures de lecture par des bénévoles, qui seront encouragés à interrompre leur lecture avant la fin pour motiver les enfants à apprendre à lire dès que possible.
  • Un programme massif d’investissement fournira accès Internet haute-vitesse gratuit à tous les foyers canadiens: outre les avantages évidents au niveau de l’éducation de la population, cette initiative a pour but primaire de réduire le nombre de pervers qui viennent utiliser les points d’accès Internet des bibliothèques pour regarder de la pornographie.

Environnement

  • Le parti bibliothécaire financera des programmes de reboisement pour des raisons tellement évidentes qu’elles ne méritent pas d’être expliquées.
  • Une population encouragée à lire constamment par nos politiques passera moins de temps à conduire, privilégiant le transport en commun et réduisant le nombre de véhicules privés sur les routes.

Gouvernement

  • Grâce à un groupe de ministres formés au bureau de la référence, le gouvernement ne saura peut-être pas toutes les réponses immédiatement, mais saura certainement comment se renseigner.

Société

  • En votant pour le parti bibliothécaire, la société canadienne posera un geste clair pour l’intellectualisme, pour la quiétude et pour le cataloguage professionnel.
  • En portant le parti bibliothécaire au pouvoir, les fétichistes pro-bibliothécaires seront assurés de quelques années de lunettes noires, de chemisiers en tweed, de jupes aux genoux et de chignons bien serrés.

Le 14 octobre, faites le bon choix: Votez bibliothécaire!

7 thoughts on “Essai: Votez bibliothécaire!”

  1. Vous pouvez compter sur mon vote.

    D’ailleurs, les bibliothécaires sont déjà les maîtres (secrets) de l’univers. Ils règneront sur le sevagram !

  2. Un ministre de la culture opposé au respect du droit d’auteur.
    Moi, ça m’inquiéterait.

  3. J’ai voté. Je tiens à remercier le Parti bibliothécaire du Canada pour son substantiel pot de vin (mon poids en livres).

  4. **Le lendemain matin**

    Fichtre, encore les Conservateurs. Pour ce que mon vote aura donné, j’aurais dû manger mon bulletin. Au moins, j’aurais gagné des fibres.

  5. Wow, ça c’est un parti qui me parle !! Quid des gens qui trouvent des idées de crime dans les livres ? 😉

  6. Allo!

    Voici un personnage de bibliothécaire qui défrise un peu! Rex Libris, dessiné par James Turner, un artiste de Toronto. Mon mari et moi on est accro.

    Rex Libris lutte contre les forces obscurantistes et voyage partout dans la galaxie pour récupérer les livres en retard. Rester sur une planète éloignée n’est pas une excuse!

    http://www.everythingcomics.ca/graphic_novels/indy/indy0534.htm

    pour voir un apercu de la BD:

    http://www.slgpublishing.com/prev_rex/prev_rex.html

    Michèle qui est supposée écrire…

Leave a Reply to Daniel Sernine Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *